Suite à la crise du Covid-19, nous nous rendons bien compte que tous les problèmes actuels ne peuvent être réglés par l'industrie militaire : crises sanitaires, dégradation de l'environnement, conflits pour des ressources naturelles, inégalités omniprésentes. Les gouvernements devraient plutôt réorienter les budgets afin de permettre aux scientifiques et aux chercheurs de trouver des solutions pour protéger la vie, la santé et les moyens de subsistance de tous.

Eurosatory promeut honteusement le commerce des armes auprès de tous types de clients, y compris ceux qui sont impliqués dans des guerres, les auteurs de violations des droits humains, ainsi qu'auprès des pays les moins avancés (PMA) qui consacrent leurs budgets limités à l'armement plutôt qu'à la santé, au bien-être et à la consolidation de la paix. Cette année, le salon Eurosatory a été annulé en raison de la crise sanitaire liée au Covid-19. Cette année est donc différente ; nous avons une occasion unique d'agir pour garantir la qualité de vie pour toutes et tous.

Transformons Eurosatory en un salon de la paix ou annulons-le pour toujours !

Cependant, nous savons que des ventes d'armes sont toujours conclues à huis clos et nous voulons continuer à faire campagne tout en nous adaptant aux nouveaux défis numériques. La tâche d'aujourd'hui consiste à éviter de revenir au statu quo jusqu'alors en place avant le confinement.

Beaucoup de retournements de situation ont eu lieu ces derniers mois, avec autant de conséquences néfastes que prometteuses. Lors d'une crise, tout ce qui ne va pas dans une société est mis en lumière. Il est grand temps de réfléchir à notre façon de vivre actuelle et de saisir cette opportunité pour se comporter différemment.



En 2020, nous nous rendons bien compte que tous les problèmes actuels ne peuvent être réglés par l'industrie militaire ou le profit que cette dernière engendre : les feux sauvages, le Covid-19, les inondations, les criquets sauvages et autres catastrophes causées par le réchauffement climatique. En reconnaissant tout de même le rôle majeur joué par les services d'urgence, dont l'armée, nous devons saisir cette opportunité pour réécrire notre avenir.

Voilà quelques nouvelles positives survenues suite à la pandémie ;
• les nouveaux héros sont désormais les soignants et non plus les soldats ;
• les travailleurs invisibilisés (ouvriers agricoles, personnel de supermarché, éboueurs, agents d'entretien et personnel de maison de retraite) ont été reconnus à leur juste valeur (plus précieux en cas de crise sanitaire que les cadres hautement rémunérés qui placent le profit au-dessus de tout) ;
• les bombes, les armes à feu et les technologies de pointe extrêmement coûteuses sont un mythe pour la sécurité et la défense des civils lorsque les soins de santé de base sont sous-financés et que les réponses communautaires coordonnées font défaut ;
• les Nations unies appellent au silence des armes ;
• la Terre peut faire une pause en termes de pollution, de méthane et de CO2 produits. Elle peut à nouveau respirer alors que les usines ferment, que les avions ne volent plus et que nous ne voyageons plus. Nous pouvons alors adresser l'urgence climatique à la lumière de ce changement ;
• nous voyons à quel point nous sommes interconnectés dans le monde ;
• des usines ont cessé leur production habituelle sur une courte durée afin de venir en aide aux soignants et aux malades. Cela montre l'exemple aux industries d'armement ;
• les scientifiques et spécialistes sont de nouveau respectés ;
• nous nous rendons compte de ce qui est important pour nous à l'échelle individuelle.

"Les catastrophes et les situations d'urgence ne font pas que mettre en lumière le monde tel qu'il est. Elles déchirent aussi le tissu de la normalité. Par le trou qui s'ouvre, nous entrevoyons les possibilités d'autres mondes". Peter C. Blake, journaliste.

Voici un article de George Monbiot sur ce que signifie “la défense nationale” en période de pandémie (en anglais) :

https://www.theguardian.com/commentisfree/2020/apr/08/national-defence-corona-pandemic-fighter-jets